Apprendre mieux et plus vite

La rentrée est passée et les premiers exams arrivent déjà. Peu importe le niveau, la problématique est toujours la même, on veut réussir et valider notre année, sans pour autant passer tout notre temps libre dans les livres et les cahiers. Oui, je pense aussi qu’il y a mieux à faire dans la vie.

Pour la plupart d’entre nous, apprendre signifie lire et relire désespérément nos cours en attendant que ça veuille bien s’enregistrer. Mais est-ce vraiment efficace ? De nombreuses études ont démontré que cette technique fonctionne pour la mémoire à court terme, mais si tu veux vraiment graver ces informations ce n’est pas le mieux. Voilà quelques techniques pour t’aider à rapidement apprendre tes cours sur le long terme et te dégager du temps pour autres choses. Pour pas te retrouver comme Charlotte ci-dessous.  

passer moins de temps a apprendre

Avant toute chose, pour optimiser ton apprentissage, il faut identifier ton type de mémoire et travailler en fonction de celle-ci. Bien sûr, il se peut que tu aies plusieurs types de mémoire, à toi d’utiliser les différents moyens pour augmenter ton efficacité. Voici donc les trois principaux types de mémoire pour l’apprentissage  avec quelques méthodes spécifiques pour t’aider à retenir.

 

mémoire auditive

 

 

La mémoire auditive

Tu as certainement une mémoire auditive si tu as une certaine facilité à retenir beaucoup d’informations lorsque tu écoutes une musique, un texte ou une conversation. Quand tu essayes d’apprendre, il te faut le silence absolu parce que tu as besoin de te répéter à voix haute plusieurs fois les choses. Généralement tu retiens les idées principales quand tu écoutes un texte et plus rarement les détails.

Si tu t’es reconnu dans cette petite description voildes études à quelques armes qui t’aideront à mieux apprendre :

 

Ecouter en cours : ce sera ta plus grande force.

Oui il est tentant de profiter du cours pour raconter à son camarades les derniers potins ou parler sport, mais crois moi que le fait d’écouter en classe te permettra d’économiser bien du temps quand tu rentreras, car tu auras déjà enregistré entre 60 et 75% des notions importantes. Tant qu’à être en cours, autant rentabiliser ce temps pour ne pas avoir à passer ce même temps seul chez toi dans ton cahier.

 

Réciter et lire à voix haute.

Un autre excellent moyen pour gagner du temps c’est de toujours lire à voix haute. Ton cerveau enregistrera très certainement plus vite et beaucoup plus d’information qu’il te sera plus facile de mobiliser par la suite.

 

Participer en cours et poser des questions

Pose des questions et discute de ton cours. Ta mémoire auditive te permettra de mieux retenir ces informations échangées de façon plus personnelle. Il est plus facile de retenir la réponse à une question qu’on a posée plutôt que les 10mins du long monologue du prof pour expliquer la même chose pendant le cours. Le fait de poser des questions, créera aussi des pauses pour permettre un meilleur apprentissage par bout.

Prendre des notes

Enregistrer ce que tu dois apprendre

Certains cours sont plus propices (français, histoire, etc.) que d’autres (maths, physique …) pour les enregistrements audio, mais cela peut s’avérer très utile pour retenir une grande quantité de texte. La seule condition pour que l’efficacité soit réelle il faut vraiment prendre le temps d’écouter les audios, dans un premier temps, le soir en rentrant, mais ensuite assez régulièrement pour remobiliser ta mémoire. Demande toujours l’autorisation à ton professeur de l’enregistrer, car son cours est sa propriété intellectuelle. Plus efficace encore, tu peux t’enregistrer en train de présenter le cours en reformulant le cours avec ton vocabulaire. Penses bien à inclure toutes les notions à retenir pour ne pas passer à coté de l’essentiel.

Tu peux ensuite écouter ton audio quand tu es sous la douche, dans le bus ou en voiture. Tu apprendras sans t’en rendre compte beaucoup plus vite qu’avant. 

 

S’aider de moyens mnémotechniques

Les moyens mnémotechniques (MM) sont des armes redoutables pour retenir des séries de mots ou noms dans un certain ordre. Généralement ces phrases sont assez rigolotes et facile à retenir, ce qui permet d’économiser un max de temps. Généralement la première lettre de chaque mot de ta phase correspond à la premiere de la liste de mots, ce qui aide à retrouver l’ordre.

Voilà quelques exemples que j’ai utilisés pendant mes années d’études. Tu peux, bien sûr, t’en inspirer pour en créer de nouvelles (si tu veux les partager en commentaires n’hésites pas). Ne passes pas non plus trop de temps à les créer, ce n’est pas le but du jeu.

  • Les planètes du système solaire de la plus proche du soleil à la plus éloignée : Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne Uranus, Neptune :

MM1 : Ma Vieille Trompette Me Joue Son Ultime Numéro

MM2 : Me Voilà Toute Mouillée, je Suis Une Nymphomane

  • En ajoutant le soleil tu as : Salut, me vois-tu moi je suis une nouvelle planète.
  • Les présidents de la Vème République française dans l’ordre: De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy. J’attends tes propositions pour rajouter le petit dernier (^^).

MM : Douce Patrie Gauloise où Miaule les Chats Siamois Heureux.

  • Les décimales de pi (celui là ne sert pas à grand chose, mais au cas où): 3,1415026534. Ici c‘est le nombre de lettre de chaque mot qui permet de retrouver les décimales

MM : Que j’aime à faire connaitre ce nombre utile aux sages

  • Les conjonctions de coordination: mais, où et, donc, or, ni, car. Celui là on l’apprend dès le primaire, mais un petit rappel ne fait pas de mal

MM : Mais où est donc Ornicar

  • La 2ème ligne du tableau périodique des éléments : Li, Be, B, C, N, O, F , Ne

MM : Lili Besa (baisa) Bernard Chez notre oncle Ferdinand Nestor :

  • La 3ème ligne du tableau périodique des éléments : Na, Mg, Al, Si, P, S Cl, Ar

MM : Napoléon mangea allégrement six poulets sans claquer d’Argent 

  • L’ordre des groupements en chimie organique: Méthane, Ethane, Propane, Butane, Pentane

MM : Maman est Partie, Bébé Pleure

  • L’ordre des couleurs des résistances en physique : noir, marron, rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet, gris, blanc

MM : Ne mangez rien ou je vous bat violemment gros bêta

  • Orthographe : mourir ne prends qu’un r parce qu’on ne meurt qu’une fois et courir ne prends qu’un R car on manque d’air.
  • De quel côté est bâbord ? et tribord ? Retenez batterie: BA-TRI: bâbord (la syllabe BA est) à gauche et tribord (la syllabe TRI est) à droite

 

mémoire visuelle

La mémoire visuelle 

Tu as certainement une mémoire visuelle si en regardant une image ou une liste de mots quelques secondes, tu es capable d’en réciter les détails avec une grande précision parce que tu visualises encore la chose comme si tu l’avais sous les yeux. Pour ton apprentissage favorise un endroit où les interactions visuelles sont faibles pour ne pas qu’il y ait d’interférence dans ton champ de vision.

Ta plus grande arme sera toutes les représentations schématiques ; tableau, dessin, schéma, plan. Une image vaut mille mots dit-on alors imagine le nombre de mots que tu pourras retenir avec un schéma bien fait ou un tableau récapitulatif. Ci dessous quelques outils pour t’aider.

 

Le mind mapping

Un type de schéma très explicite et efficace est le mind mapping. Il te permet d’associer des idées de façon imagée en évitant d’utiliser trop de mot. Très schématique, il te permettra de cartographier tes idées autour d’une notion pour retenir la structure générale et les idées principales. Tout s’organise autour d’ noyau central, ensuite il faut ajouter des lignes pour chaque grandes idées. Puis d’autre lignes en kien avec chaque idée. En utilisant de bons mots-clés, des symboles, des images et des couleurs Tu obtiendra un schema explicite simple et facile à mémoriser.

apprendre grace au mondmapping

Colorer tes cours

Utilise de la couleur pour t’aider à mieux retenir: stylo de couleur ou surligneur. Il faut que tu crées une association de sens avec tes couleurs pour aider à la mémorisation. Il ne faut pas non plus que ton cours devienne un arc-en-ciel, car ton esprit sera perdu dans toutes ces infos. Choisi 2 ou 3 couleurs fortes et organises tous tes cours avec celles-ci.

 

Réduire les marges

Pour optimiser tes fiches penses à réduire la marge des feuilles sur lesquelles tu as tes notes. Tu auras ainsi plus d’infos sur la même page. Pour ma part, j’utilisais des feuilles A4 blanches que je séparais en deux verticalement. J’écrivais ainsi sur le verso d’une feuille ce que mes autres camarades écrivaient sur une feuille à carreaux recto-verso. C’était ensuite plus facile pour moi d’apprendre car j’avais l’impression d’avoir moins de page à apprendre.

 

La mémoire kinesthésique mémoire kinesthésique

Tu es doté d’une mémoire kinesthésique (ou motrice) si tu retiens les événements que tu vis avec énormément de précision, non pas parce que tu les visualises comme une image, mais parce qu’un mouvement ou une sensation te fait revivre tout un souvenir. Tu retiens généralement ce que tu ressens plus que ce que tu vois ou entends.

 

Ta plus grande arme sera de bouger quand tu essaies d’apprendre. De te déplacer dans la salle où à faire des mouvements de mains afin que ton cerveau associe les mouvements et les mots. Essayes de lire ton cours en marchant, tu seras surpris de voir que tu le retiendras bien plus vite. Tu peux aussi essayer de changer d’endroit à chaque fois que tu essayes d’apprendre quelque chose de nouveau, efficacité garantie. 

Il existe plusieurs outils pour booster ta mémoire kinesthésique. En voici quelques uns qui t’aideront àt’aider à apprendre plus vite.

Créer un parcours de mémorisation

Il y a aussi un exercice très amusant et efficace qui permet de retenir pleins de notions différentes mais liée. Il s’agit d’associer ces notions à différents endroits ou objets et à se visualiser en train de se déplacer petit à petits dans ces endroits ou à toucher ces différents objets. L’association faite permettra de mobiliser très rapidement les informations qu’on a liées à cette action et en cas de trou de mémoire, se visualiser en train de refaire le parcours permet de très vite raviver la mémoire.

 

Réécrire ses cours

Le fait de réécrire ses cours en faisant des fiches par exemple, te permettra de retenir également beaucoup d’informations. Cela peut paraître être une perte de temps, mais crois moi. Si tu réécris ton cours en te concentrant sur ce que tu es en train de faire. A la fin de ta fiche, tu auras retenu 80 à 90% des infos qu’il y a dessus. Fais le test et reviens partager ton expérience.

Faire des fiches de révisions

Jouer à question pour un champion

Un autre moyen de retenir rapidement, c’est de demander à quelqu’un de ton entourage de te poser des questions. Le fait d’être en action au moment de répondre, te permettra de retenir plus rapidement les informations manquantes. Et par la suite en essayant de te rappeler de ce cours, tu te souviendras de cette expérience. Il te sera plus facile de te rappeler de tes réponses ou des échanges que tu as eus avec ton interrogateur.

conseils pour mieux apprendre

 

J’espère que tu as pu identifier ton type de mémoire pour essayer les quelques méthodes présentées. Si tu en as d’autres, n’hésite pas à les partager afin que d’autre en profites également. Maintenant voilà quelques conseils plus généraux qui peuvent t’aider à apprendre plus mieux et plus vite peu importe ton type de mémoire.

 

Conseils pour tous:

Comprendre avant d’apprendre

Tu as sans doute entendu cela mille fois, mais crois moi c’est vrai. En comprenant ce que tu cherches à comprendre, tu verras qu’il sera plus facile de retenir. En effet, même si tu as un trou de mémoire, à défaut de retrouver les mots clé exact du cours, tu vas pouvoir l’expliquer ou trouver un synonyme pour ne pas être complètement bloqué pendant tes contrôles.

Essaye aussi de ré-expliquer ton cours a quelqu’un de ton entourage ou un camarade qui n’a pas tout compris. Cela te permet de faire un exercice de reformulation très intéressant et d’assoir la connaissance dans ta mémoire à long terme.

 

S’approprier les concepts

Essayes également de t’approprier les choses que tu apprends. Qu’est-ce-que cela peut bien vouloir dire ? En gros, trouve des cas d’application dans la vie réelle. Tu verras que c’est bien plus facile de te rappeler de certaines choses même des années après si tu avais gardé un exemple d’application/ d’illustration dans ta vie. 

 

Répéter encore et encore

La répétition (multiplier les immersions) est le secret le moins secret quand il s’agit d’apprentissage. En effet, plus tu auras entendu, vu ou fait quelque chose et plus tu t’en souviendras. Il vaut mieux passer 20 min chaque soir pendant une semaine à relire son cours que d’y passer 2h la veille du contrôle (expérience vécue 😉 ). Tes souvenirs seront moins brumeux et tu les mobiliseras bien plus facilement.

 

Faire des exercices à chaque fois

Entraînes toi, ne te contente pas de réciter. Facile de se dire qu’on connait et que c’est bon, on maitrise. Sauf que le plus souvent, on ne nous demande pas de simplement (j’ai dit le plus souvent, je sais que cela arrive encore dans certaines matières ou études). Pour être pleinement efficace, mets-toi en conditions d’examen et entraine toi. Aujourd’hui avec internet tu peux facilement trouver des exercices corrigés qui te permettront d’évaluer tes connaissances.

Après ta session d’apprentissage peu importe la méthode choisie prends quelques minutes pour faire un ou deux exercices cela permettra de bien ancrer ce que tu viens d’apprendre.

 

S’organiser

Organise toi. Peut importe le type de mémoire l’organisation est la clé. Et ce à tous les moments de la journée. Quand tu es en cours, essais de suivre les explications du prof, prends des notes claires, soignées et lisibles. Quand tu rentres le soir, essaies de passer en revue au moins les cours de la journée (si tu n’as pas le temps ou l’envie le soir même fait-le au moins à la fin de la semaine).

Avant de relire tes notes, essayes de te rappeler du maximum de choses vues et dites en cours. Notes-les sur une feuille avant de reprendre tes notes pour éventuellement compléter les notions travailler. Profite aussi pour compléter tes notes de cours pendant que les indications du prof sont encore toutes fraiches. Organise bien tes notes également. Que ce soit sur des cahier, des feuilles, ou par PC, organise tes notes pour quelles soient toujours bien rangées et faciles à retrouver.

 

Apprendre en s’amusant

Pourquoi ne pas apprendre en s’amusant ?! Place des post-it ou des petites cartes à différents endroits de ta chambre avec des mots clés sur une notion que tu cherches à retenir. Chaque fois que tu tombes dessus essaye de mobiliser un maximum de connaissance autour de ce mot clé. Joue le jeu pendant une à deux minutes et tu verras que petit à petit tu mobiliseras de plus en plus de connaissance, sans même t’en rendre compte.

 

Dormir 

Plusieurs études ont démontré que dormir permet de mieux retenir les informations. En effet, c’est à ce moment là que les informations sont rangées par notre cerveau. Le mieux à faire c’est de relire ou réécouter ton cours avant de te coucher. Puis de refaire l’exercice à ton réveil. Tu constateras que tu as retenu une bonne partie du cours. Il faut bien sûr le faire juste avant de dormir dans le calme absolue. 

 

Conclusion

Maintenant à toi de jouer. Il te faut essayer plusieurs techniques, jusqu’à trouver celles qui fonctionnent le mieux pour toi. J’attends tes commentaires pour me dire si tu utilises déjà ces méthodes ou si tu en as d’autres que tu souhaites partager avec tous les autres lecteurs.

A très vite pour le prochain article. N’hésites pas à t’abonner pour ne pas rater les prochains articles.

No Comments